Comment choisir et poser du placo ?

Incontournable lors de projets d’isolation et de d’aménagement par l’intérieur, le placo est le matériau le plus utilisé pour le montage de cloison. A la fois économique et rapide à installer, il offre des avantages qui font que nombre de gens s’orientent vers le placoplâtre.
Mais il faut savoir comment choisir et surtout comment le poser et dans quelles configurations. Plusieurs techniques de poses existent à cet effet. Elles dépendent aussi du coût du placo au mètre carré ainsi que de la taille et des caractéristiques intrinsèques à votre projet.
Ce texte préparé pour lever tous les coins de voile vous aidera grandement à poser du placo en toute sérénité.

Les différents types de pose du placo

Deux types de poses existent pour la pose du placo. Il s’agit de la pose de placo par doublage collé et de la pose sur ossature métallique. Le projet de travaux qui est le vôtre détermine aussi bien le choix de pose que la technique utilisée pour le travail.
Pour une cloison intérieure aux fins de séparer une pièce, la pose sur une ossature ou une structure métallique sera la plus appropriée. Les deux techniques pourraient convenir par exemple à un projet d’isolation par l’intérieur. Le choix des modèles de placo avec isolant intégré serait adéquat pour une pose collée. Généralement en polystyrène expansé, une couche isolante est intégrée aux types de plaques de placo parfaits pour une pose collée.
L’isolant sera placé entre le placo et le mur dans le cadre de la pose d’une structure métallique pour un projet d’isolation intérieur. La laine de verre ou de roche est le plus souvent utilisée dans ce type de pose.

Les différentes étapes de pose du placo

Pour ce qui est des différentes étapes de pose du placo, elles sont fonction de la technique et du type de placo à poser. La méthode de pose de placo sur structure métallique sera donc différente et répondra à des outils et techniques que n’auront pas forcément ma méthode de pose du placo collé.

Tout sur la pose du placo sur structure métallique

Pour l’installation d’une cloison séparatrice, la technique parfaite est la pose sur ossature métallique. La même technique peut-être valable pour un projet d’isolation par l’intérieur. A ce niveau, il faudra alors mettre l’isolant entre la plaque de placo et le mur.
La plaque de placo est fixée sur une structure ou ossature souvent métallique, directement sur des rails aussi bien au sol qu’au plafond. Pour ce faire, il faut des repères au plafond et au sol, puis fixer les rails puis l’ossature métallique au sol et au plafond. Vient ensuite l’étape de la mise en place de l’isolant. Il sera entre le mur et l’ossature dans le premier cas et entre les deux rails pour une cloison intérieure doublée. Il faut ensuite faire les différentes découpes nécessaires pour les différents objets encastrés et les prises électriques dans les plaques de placo.
Cette étape se doit d’être faire avant de passer à la fixation des placo. Veillez à procéder au choix de chevilles de fixation approprié à votre projet, vissez les plaques de placo contre l’ossature puis passez de l’enduit et placez les bande de joints.
Passez ensuite un enduit de lissage sur les bandes afin de boucler la jointure, poncez et lissez puis faites pour finir la mise en peinture de vos plaques de placo.

Tout sur la pose du placo collé

L’autre technique pour la pose de placo est la méthode collée. Il faut pour ce faire enduire le mur d’un mortier colle puis fixer les plaques de placo contre le mur. Pour ce type de pose, il est conseillé d’avoir des murs très droits. Il faut alors tracer les repères au sol puis au plafond, préparer le mur puis mettre les plots de colles.
Il faudra les espacer de trente centimètres sur la longueur, quarante sur la largeur puis dix millimètre de hauteur au sol à l’aide d’une cale plaque à levier. Posez ensuite et avec précaution le placo en suivant les repères et en appuyant de façon coordonnée sur la plaque. Après cela, posez l’enduit et les bandes à joint à papier entre les cloisons puis un apprêt avant peinture.
Dès que les plaques de placo sont installées, il faudra dans l’un quelconque des deux cas mentionnés plus haut, faire des finitions pour lisser le mur et le conditionner à recevoir un revêtement. Du mastic acrylique peut être utilisé pour boucher les trous des espaces entre le sol et le plafond. De l’enduit et des bandes a joints seront précieux pour boucher les trous entre les plaques.
Dans le cas des plaques vissées sur ossature, les têtes de vis doivent aussi être enduites avant la pose des bandes. Pour ce qui est du prix des travaux de cloisonnage, il est fonction de la hauteur des cloisons, de sa surface mais aussi du coût des matériaux et du tarif de chaque plaquiste.