Comment choisir son parquet en bois massif

Il est parfois difficile de faire des choix, quand vient le moment de remplacer son parquet. La raison est toute simple et se trouve dans la pléthore de d’offres disponibles sur le marché de la concurrence.
Néanmoins, les distributeurs privilégient de plus en plus le bois dans le choix des parquets, pour des raisons environnementales. Le choix du parquet en bois massif est donc un investissement sur le long terme. Lorsque l’entretien suit, la durée de vie peut atteindre le siècle.
De nos jours, le parquet en bois massif est de retour à la mode et est très demandé, en raison de son esthétique, son caractère traditionnel, brut et naturel.

Le Made in France est à la mode

Les enjeux liés à l’environnement ne laissent plus grand monde indifférent. C’est le cas des français qui sont de plus en plus nombreux à apprécier le label « Origine Française Garantie ». Ce dernier garantit une traçabilité du produit auprès des consommateurs.
Ainsi opter pour un bois français donne à raison a tout consommateur, le sentiment de contribuer à augmenter l’indice de développement tout en amenuisant le réchauffement climatique.
L’environnement se retrouve donc au cœur des préoccupations pour les français qui se tournent volontiers vers des parquets en bois massif de qualité, made in France.

L’importance de touche déco

Pour ce qui est de la décoration, il faut tenir compte de nombreux paramètres. Pour un parquet foncé, la décoration doit tirer vers ders couleurs chaudes et d’automne pendant que le parquet clair s’incruste aisément dans une décoration de type scandinave.
Tenir compte de la taille de la pièce ou de la couleur des murs peut aussi s’avérer important afin de donner une cohérence au tout et faire entrer la lumière. Si beaucoup de gens sont sensés aller et venir, le parquet pour lequel vous optez se doit d’être fait dans un bois résistant et dur.
Le chêne massif sort champion à ce jeu et caracole en tête des commandes en France car il allie à merveille modernité et tradition.

Donner un accent particulier à la protection du parquet

Matériau brut, le bois lorsqu’il est employé doit être accompagné de suivi et d’entretien. Le chêne est un bois dur et brut que chaque consommateur peut adapter à sa volonté, en lui adjoignant une finition vitrifiée ou huilée.
Tout parquet posé doit aussi être entretenu et protégé sur la durée. Le parquet huilé pourrait ainsi retrouver de sa superbe grâce au savon adapté aux parquets de ce type et d’une grande efficacité. Un à deux nettoyages de ce type suffirait à tenir en bon état un parquet huilé. Pour ce qui est des parquets vitrifiés, il est conseillé d’utiliser le vitrificateur révélation 2k.
Chaque deux mois, il faudra l’utiliser pour garantir une splendeur et un éclat intact. Le fait d’utiliser un rénovateur métallisant une fois chaque année sur l’ensemble de votre parquet est aussi un secret de longévité pour le parquet vitrifié.

Comment faire le meilleur choix de son parquet en bois massif

Composé en totalité de bois, le parquet massif jouit d’une durée de vie formidable. Le bois, dans toute sa splendeur, vous assure aussi bien une bonne isolation phonique qu’acoustique. Toutes les finitions de votre choix sont possibles pour ce type de parquet.
Ainsi, entre l’huile, la cire ou encore le vernis, le choix vous revient. Il a aussi l’avantage de se poser dans toutes les pièces de votre demeure et même dans celles les plus humidifiées. Le choix de l’essence détermine donc la solidité de votre parquet. Il est conseillé le bois exotique comme le teck, une essence qui ne pourri pas. Opter pour ce type de parquet est encore plus bénéfique car il peut s’arrimer à un plancher refroidissant ou chauffant.
Il faut avouer que les seuls reproches qu’on peut faire au parquet massif est en lien avec sa pose et son coût. Il revient en général plus cher et sa pose est très technique, ce qui requiert un professionnel du domaine.

Après le choix du parquet, l’étape de la pose

La méthode de pose se définit en même temps que le parquet est choisi. Vous avez ainsi le choix entre la pose clouée et la pose collée. La pose collée s’installe sur une dalle de colle et le travail se doit d’être fait dans un délai rapide pour que la colle reste humide quand les lattes du parquet sont posées sur elle.
Quant au parquet cloué, il est fixé sur des pièces de bois, en matériau composite ou sur des lambourdes, à l’aide de clous. C’est technique est celle recommandée pour la pose d’un parquet massif même si elle peut aussi parfaitement réussir à la pose d’un parquet contrecollé.