Comment construire une terrasse en bois

Il est de plus en plus évident de nos jours que le bois fait son retour dans les habitudes. Nombreux sont celles et ceux qui rêvent d’avoir un coin jardin entièrement fait en bois. Avoir une terrasse, c’est avoir le meilleur endroit possible pour profiter du décor de l’extérieur de la maison.
Bien avant de pouvoir se poser en tout confort dans une terrasse, faudrait déjà la construire. Il existe une méthode pour bien installer sa terrasse, gage de longévité et de robustesse. Le faire par soi-même rajoute une dose de fierté à ce projet.
Néanmoins, il est important de savoir comment construire une terrasse en bois et de maitriser les différentes étapes avant d’arriver à poser sa terrasse. Gardez à l’esprit que pour réussir un tel projet, il existe trois étapes clés à respecter tout en veillant à mettre en pratique quelques astuces travaux et conseils bricolages.

Une terrasse en bois, accessible à tous

Le prix d’une terrasse en bois le rend très à la mode auprès des détenteurs d’espace extérieur et des propriétaires de maison. Accessible à tous les budgets, la terrasse en bois offre de nombreux avantages et vous pouvez même vous en procurer en kit.
Qu’elle soit en dalles ou en lames de bois prédécoupées, vous aurez le loisir de l’installer tout seul, et selon votre gout et vos convenances. Les étapes à suivre pour poser sa terrasse en bois sont les suivantes.

Comment bien poser sa terrasse en bois

Disposer de sa terrasse en bois vous fera un bien fou, ainsi qu’à toute votre famille. Pour en profiter et l’apprécier sur la durée, il faudra néanmoins réfléchir à poser les bonnes bases avant de lancer la construction de votre terrasse.
Cela commence par une définition claire de l’endroit qui verra l’érection de la terrasse. Priorisez dans ce cas, un coin sud, très bien exposé au soleil. Il faudra aussi que l’endroit soit à l’abri du vent et des intempéries.
Si ces conditions sont réunies, votre terrasse en bois jouira d’une longévité à nulle autre pareille pendant que vos moments passés sous son ombre seront inoubliables.

Bien préparer le terrain pour accueillir la terrasse

Après l’étape du repérage de l’endroit devant abriter la terrasse en bois, il faut ensuite préparer le terrain lors de la construction. Les fondations ici son essentielles a un projet solide et pérenne. Ici, le temps pris sera indépendant du type de terrain choisi.
Si l’endroit ne souffre de rien, une journée suffira largement pour qu’elle soit prête à accueillir la terrasse en bois. Il faudra des piquets et des cordes pour délimiter le pourtour de la terrasse. En respectant les dimensions, la zone sera dégagée et visible pour l’étape de la pose. Ensuite, il est aussi important pour obtenir une terrasse à niveau et qui ne s’affaisse pas, de travailler le terrain.
A l’aide d’un râteau, il faut égaliser le terrain et le mettre à hauteur. Il faudra veiller à laisser environ 40 centimètre d’épaisseur de fouilles, pour le revêtement de la terrasse bois.

L’étape de la pose du support de la terrasse bois

De la terrasse que vous avez choisie dépend le support qui sera la sienne. Vous devez la poser sur des plots, des parpaings ou sur une chape béton.
C’est une étape très importante car ils serviront de support à la construction ainsi qu’au mobilier et aux personnes. Le support des lames et dalles de bois doit donc être posé avec une grande attention et sur une zone bien égalisée et mis à hauteur.

L’étape du montage de la terrasse en bois

A ce niveau, tout va vite avec la pose des lames, dalles ou caillebotis en bois. C’est une étape plutôt technique car il faudra découper des dalles et lames de bois. Vous devrez donc avec un marqueur et une règle, afin de bien marquer les repères à découper dans les dimensions requises. Pour avoir des découpes nettes, le recours à la scie circulaire est fortement conseillé.
Tout en suivant la délimitation et le plan à l’échelle réelle de la terrasse, vous pouvez ensuite poser les premières lames ou dalles de bois. Cette étape sera très aisée si la zone est correctement délimitée. Vient ensuite l’étape du vissage des éléments bois au support. Une visseuse électrique est conseillée pour une base solide. Vient ensuite l’étape du redressage des lames et dalles en bois si elles sont courbées.
C’est le cas pour des lames de platelage, qu’il vous faudra redresser à l’aide d’une sangle ou d’un redresseur de lames. Votre projet prend corps et il ne restera qu’a rajouter votre touche déco afin d’en savourer les joies. Si vous avez des inquiétudes, le recours à un professionnel est toujours possible. Il assurera pour vous une construction sans défaut. Il faudra juste prévoir un coût total plus élevé.