Avantages et inconvénients du prêt d’honneur

De nombreux entrepreneurs considèrent le prêt d’honneur comme un bon moyen pour financer un projet de conception ou de rachat d’entreprise. Ce mode de financement est très courant puisque son taux de remboursement est plutôt pratique. Cependant, avant de solliciter ce type de prêt il est important de connaître ses avantages et inconvénients.

Le prêt d’honneur : qu’est-ce que c’est ?

Le prêt d’honneur est un emprunt accordé à une personne par un organisme agréé, après étude de dossier. Le taux d’intérêt de ce crédit est nul. Il est le plus souvent utilisé pour monter une entreprise ou terminer un projet. Cependant, si le projet n’aboutit pas, le montant reçu doit quand même être remboursé. Certaines entreprises y font régulièrement recours lorsqu’elles sont en difficulté. Pour l’entrepreneur averti, une analyse profonde des atouts et déconvenues de ce mode de financement s’impose avant de prendre une décision.

Avantages du prêt d’honneur

L’avantage le plus frappant du prêt d’honneur c’est le taux d’intérêt. Il est insignifiant, voire quasiment nul. Les entrepreneurs qui font recours à cette méthode de financement empruntent donc au taux de 0 %. Avec les fonds reçus, ils peuvent facilement redonner du souffle à leur entreprise. Comme son nom l’indique, ce genre de procédé nécessite un engagement sur l’honneur à rembourser intégralement la somme empruntée. Aucune autre garantie ou caution n’est réclamée. En plus, le capital octroyé peut atteindre 90 000 euros ;  ce qui représente un montant assez consistant pour mener à bien un projet.

L’autre point fort de cette forme de prêt est l’effet de cumul. L’emprunteur a la possibilité de demander plusieurs emprunts auprès de différents organes spécialistes de ce type de transaction. Grâce à cette méthode, l’entrepreneur peut s’appuyer sur plusieurs entrées de fonds pour constituer un capital imposant. Lorsqu’une entreprise a recours à des prêts d’honneur, sa crédibilité est renforcée. Elle pourra donc plus tard demander des services de prêts auprès d’institutions bancaires. Bien que ce soit un bon moyen pour lever des capitaux, il convient d’étudier les quelques inconvénients de ce système.

 

Inconvénients du prêt d’honneur

Dans le cas où le débiteur devient insolvable, les créanciers n’ont aucun moyen légal pour saisir ses biens ou ses comptes. Concrètement, cela veut dire que tout le monde ne peut pas être éligible à un prêt d’honneur. Les entités chargées de ce genre de service étudient minutieusement chaque dossier pour déterminer la personne qui peut obtenir le financement. Ces études de dossiers sont très longues et peuvent prendre plusieurs trimestres. Pour un projet pressé, ce n’est donc pas la meilleure solution.

Un autre inconvénient lié à cette transaction est le délai de remboursement très court. Il varie entre 3 et 4 ans. L’entreprise devra donc réaliser un chiffre d’affaires important pour s’acquitter de la dette dans ce laps de temps.

Comme on ne peut rien prévoir, il arrive souvent que les meilleurs projets échouent. Même dans cette situation, le remboursement est toujours obligatoire.

Le prêt d’honneur est un bon outil de financement pour lancer son projet ou faire grandir son entreprise. Il faut toutefois prendre plusieurs paramètres en considération avant de se lancer dans cette démarche.