Catégorie dans Formations

Les formations aux métiers de photographe

formation photographe

L’art de la prise de vue est un métier qui attire de nos jours de plus en plus de monde. Pour se démarquer du grand nombre de photographes qu’on peut enregistrer aujourd’hui, il faut savoir faire plus que des captures d’images.

Vous devez maîtriser votre art. Pour cela, il vous faut une formation de photographe. Qu’est-ce que les métiers de photographes ? Quelles sont les différentes formations qui vous permettront de réaliser votre rêve de devenir chasseur d’images ?

Les métiers de photographes 

Avant tout, le photographe est celui qui se charge des prises de vue. Photographier implique des détails précieux dont le repérage, l’ajustement de la lumière, le cadrage, ou encore la mise au point. La profession de photographie possède de nombreux débouchés.

devenir photographe étude

En fonction de la cible photographiée ou l’usage, vous pouvez devenir photographe de portrait ou photographe de presse. Vous pouvez aussi être photographe publicitaire, photographe industriel ou encore photographe scientifique. Chacune de ces issues exige un savoir-faire donné et donc vous devez suivre des formations pour être au sommet de votre art.

Se former en photographie est devenue nécessaire surtout lorsqu’on constate la familiarité de la discipline avec l’informatique aujourd’hui.

Les différentes études pour devenir photographe

Si vous aspirez au métier de photographe, comme toute discipline, vous devez vous conformer à ses différentes règles. Il est donc nécessaire de suivre des études.

Vous avez le choix entre plusieurs possibilités pour votre cursus de chasseur d’images. Ainsi, vous pouvez vous inscrire pour des cours aboutissant à un diplôme CAP photo. Ce dernier est un diplôme d’État de niveau V. Avec le CAP photo, vous êtes sûr de maîtriser les bases nécessaires pour devenir un bon photographe.

2 ans après votre CAP, vous pouvez préparer votre BTM. C’est le Brevet Technique des Métiers. Il s’agit d’un diplôme professionnel délivré par les Chambres des métiers et de l’artisanat. En ayant ce diplôme, vous pouvez désormais exercer les fonctions de responsable de studio.

La formation du BTM permet également à son titulaire de maîtriser les techniques de la production, de la diffusion, de traitement numérique et de la création.

Il est également possible de pousser la barre plus haute. Vous pouvez donc opter pour un BTS en photographie. C’est un diplôme de niveau Bac +2. Il est adéquat pour tous ceux qui désirent être techniciens de la profession de photographe. Le BTS en photographie permet de maîtriser pleinement les différentes configurations.

Ainsi, la retouche d’images, le scanning, la PAO n’auront plus de secret pour vous. À titre d’exemple, si vous prévoyez devenez un technicien de laboratoire photo, vous êtes appelé à travailler avec des machines numériques. Et donc, vous devez avoir suivi une formation de BTS en photographie. Pour vous perfectionner dans l’art de la photo, vous pouvez poursuivre vos études après le BTS. Plusieurs écoles supérieures proposent aujourd’hui des formations où vous finirez avec un diplôme de Bac +5.

Vous pouvez vous inscrire pour parfaire votre savoir-faire dans l’art de la prise de vue. Elles sont chères en général et offrent des formations de diverses qualités. Vous devez donc prendre le soin de sélectionner celle qui répond à vos attentes.

Comment développer son esprit de leadership ?

leadership

Diriger, expérimenter et enseigner sont des mots qui appartiennent au quotidien du leader. Le leader est cette personne idéale et importante pour impulser un dynamisme à un groupe de personnes pour un but commun. Cependant, développer son esprit de leadership n’est pas une tâche de tout repos. Pour devenir un bon leader, rien ne doit être fait au hasard.  

Qu’est-ce que le leadership ?

Le leadership se définit comme la capacité d’un individu à fédérer un groupe de personnes autour d’une idée, d’une vision. Il existe donc un but, un objectif ou une vision qui n’est pas forcément accepté de tous au prime abord, mais auquel tout le monde adhère sous l’action du leader. Le leader est celui à qui on reconnait l’esprit du leadership. Un bon esprit de leadership fait appel à du dynamisme, un ensemble d’éléments basés sur les capacités d’une personne.

Il existe plusieurs types de leadership. Ils sont catégorisés selon les caractéristiques managériales du leader. Le leadership autocratique est celui où le pouvoir de décision est exercé par le dirigeant seul. Les collaborateurs sont surtout des exécuteurs d’ordre, car leurs opinions ne comptent pas. Cela peut paraitre injuste à première vue, mais il est très efficace pour des prises de décisions rapides et pour des employés dont les travaux doivent être surveillés.

Le leadership démocratique ou participatif quant à lui priorise la participation de tout le groupe. Il crée alors le dialogue pour avoir l’avis de tous en conservant la primauté de la décision finale.

Le leadership transactionnel par contre se base sur un système d’échange entre leader et subordonnés. Ces derniers sont primés sur la base de leur engagement professionnel et de leur performance. Le leader s’assure ainsi que le travail sera effectué et bien exécuté.

Le leadership transformationnel met la communication au centre des procédures pour l’atteinte des objectifs. À travers un niveau assez élevé d’échanges, il transmet sa vision à ses employés et collaborateurs.

esprit leadership

Dans ces différentes options, il n’y a pas de pas de style de leadership qui soit mieux qu’un autre. Il faut également souligner qu’il est assez rare de rencontrer toutes ces capacités chez une même personne. En fait, il faut comprendre que le résultat obtenu dépend de votre travail et de votre investissement personnel pour le développement de votre esprit de leadership. Plus vous travaillerez, plus vos capacités de leadership s’améliorent.

Comment développer son esprit de leadership ?

L’esprit de leadership peut être défini comme la capacité à s’adapter à diverses situations. C’est un aspect très important pour se démarquer et pour conduire une troupe. Pour cela, il faut travailler les traits de sa personnalité dans le but d’augmenter ses capacités. Commencez par faire le diagnostic de votre personne. Le résultat issu de ce diagnostic servira de base pour mieux définir vos prochains objectifs à atteindre.

De façon générale, il faut veiller à travailler son sens de la responsabilité. Dans diverses situations, le leader est appelé à prendre des décisions importantes qui l’engagent. À ces points s’ajoutent la culture et les connaissances du leader qui sont requises pour pouvoir gérer et diriger. Cela constitue une arme précieuse pour une bonne planification et pour mieux affronter des situations imprévues.

Être leader demande aussi la prise en compte de l’état d’esprit de son équipe. Il faut prendre des initiatives qui demandent de la confiance en soi et apprendre à motiver les gens. Apprenez surtout à cet effet, à bien communiquer avec vos collaborateurs, à montrer votre empathie tout en faisant attention à vos actions. La connaissance de soi étant très importante, travaillez à développer encore plus vos points forts et faibles et votre charisme. Et surtout, tirez des leçons des expériences, car elles sont des éléments déterminants de votre personnalité.

Quelles formations au métier des ressources humaines ?

formation assistant rh

Qualifié dans la gestion humaine et tout ce qui y a rapport, un professionnel des ressources humaines est un individu dont toute entreprise a besoin. Ce dernier est un négociateur et un organisateur des relations humaines ayant suivi une formation en ressources humaines. Quelles sont les compétences qu’il faut pour faire ce métier ?

Le professionnel des ressources humaines

Loin d’être une activité liée au secteur économique, la gestion des ressources est une fonction carrément transversale. Elle requiert des compétences solides qui participent à la réussite de la société. Les professionnels des ressources humaines jouent un rôle essentiel au sein de l’entreprise et c’est d’ailleurs ce qui rend leur poste incontournable.

Formé dans des écoles spécialisées ou à l’université, le cadre des ressources humaines doit être titulaire d’un bac + 4/5 afin de pouvoir assurer les diverses tâches qui lui sont assignées. Il devra, pour une bonne gestion de l’entreprise, suivre le recrutement des agents, leurs formations et leurs parcours dans le travail. Aussi devra-t-il être un bon gestionnaire de l’administration et des différentes relations. C’est un métier qui nécessite le suivi d’une formation adaptée et de qualité.

Si ce métier requiert plusieurs compétences, c’est parce qu’il offre de nombreux débouchés et emplois. Plus en vogue, ce métier a conquis le marché ces dernières années. L’avènement de l’informatique a occasionné une diversité des tâches en ressources humaines et une spécialisation des professionnels dans le domaine.

formation ressource humaine

Ainsi dans les entreprises, on peut retrouver des postes de responsabilité pour les DRH ou de RRH (Responsable des Ressources Humaines). Des postes administratifs comme responsable administratif et de la paie RH, contrôleurs de gestion sociale ou juriste social. Il y a aussi des postes pour un responsable du système d’information puis un responsable de la relation sociale. Il existe également des responsables de recrutement, de formation puis de mobilité internationale. Aussi rencontre-t-on des responsables de la diversité, de la gestion des carrières, du développement RH puis de la rémunération et avantages sociaux. 

Les formations liées au métier des ressources humaines

Pour occuper tous ces postes en ressources humaines, il faut à cet effet suivre une formation en management. Généralement, il est recommandé un Bac + 5, mais déjà avec des formations courtes (Bac + 3) ou poste BTS/DUT vous pouvez commencer. Toutefois vous pourrez toujours poursuivre vos études même en étant en emploi.

Ainsi, pour occuper le poste de responsabilité tel que DRH ou de RRH (responsable des ressources humaines), il faut avoir au minimum un bac + 5. Les formations à cet effet sont les suivantes : Master en droit, en droit social en psychologie, en ressources humaines puis en sciences du management. Vous pouvez aussi opter pour le master spécialisé après votre bac + 5.

Les formations courtes post-bac (bac + 2 ou 3) soldées par une licence en droit ou en droit social, un DUT, BTS et Bachelor en comptabilité, en gestion d’entreprise ou en psychologie en ressources humaines peuvent vous faire occuper plusieurs postes. Vous avez le choix de devenir technicien ou gestionnaire de paie et assistant en RH. Toutefois, si vous êtes déjà en emploi, l’entreprise peut financer une formation professionnelle dans le but de vous donner rapidement les compétences dans le domaine.

En optant pour de longues études, il va falloir faire face à des formations post BTS/DUT avec pour niveau un Bac + 2 ou 3 en droit, en sciences humaines, AES ou en économie et gestion. Ce sont des formations pour obtenir une licence professionnelle en gestion des ressources humaines, en sciences et techniques de gestion salariale et en gestion des rémunérations.

Se former à la sécurité informatique

formation sécurité informatique

La sécurité informatique est un secteur encore peu connu et dont les formations se font un peu rare. Pour cause, on trouve aujourd’hui plus facilement des formations dans le développement web mais pas en sécurité informatique. Secteur très discret, il va pour autant devoir rapidement se valoriser et s’ouvrir aux autres métiers. On compte aujourd’hui plus de 60% de création d’activité dans un domaine proche du digital.

Le hacking, un secteur en expansion

Même si le hacking ou piratage informatique existe depuis qu’existe le web, il faut avouer que cela se professionnalise aujourd’hui. Tous les secteurs sont touchés. L’administration, le commerce en ligne, les applications web, il ne se passe aucune journée sans que l’on découvre des failles de sécurités. Imaginez si des grandes entreprises sont victime de tel fait, que peux t’on dire de la petite start up ?

Pour permettre à des petites structure de se protéger, des agences spécialisées ont vu le jour mais les investissements sont très lourd. Ainsi de nombreuses boites prennent le risque de tout perdre car manque d’argent. Il faut savoir que le nerf de la guerre, le sang du web est ce que l’on appel la data ( les données ). Ces informations, si elles sont bien qualifiés, se monnayent à prix d’or et c’est ce que cela que recherchent les pirates du web. Si votre entreprise perd ces données, son espérance de vie et son image serait affecté à vie.

Comment se former à la sécurité web ?

Les formations à la sécurité informatique sont rares et très sélective. Il n’est pas rare de débuter par une formation aux métiers du développement et de se former ensuite en interne. Les entreprises de sécurité en informatique tels que NBS Système ou l’ensemble d’éditeur d’antivirus prennent cela très au sérieux. Il n’hésite pas ainsi à former en interne leurs propres experts afin de s’assurer de la compétence et de leur sérieux.
Le vieux précepte qui affirme que les meilleurs en sécurité informatique seraient des repentis pirates du web n’est pas totalement faux. Mais gardons surtout à l’esprit qu’un expert en sécurité informatique cherchera avant tout à veiller au bien de la communauté.

Développeur web, les formations à faire

formation développeur web

Le métier de développeur web est certainement le job dans le monde du digital qui connait le plus de demande. Les formations commencent juste à voir le jour mais la demande est très, voire trop importante. Toute la vie est en train de se digitaliser et pour autant ce métier est encore peu ou pas connu. Nous allons ainsi, à travers cet article, vous présenter rapidement ce métier et les différentes options qui existent pour devenir développeur web via la formation.

Le métier de développeur web, un métier intense

Toutes les applications, sites internet sur lesquels vous naviguez ou utilisez au quotidien ont un dénominateur commun, leurs conceptions. Après la mise en place de l’idée, il faut pouvoir la concrétiser et la concevoir sous forme d’application web ou site Internet. C’est à ce moment précis que le métier de développeur est utile, il traduit les idées en réels. Souvent considéré comme un ingénieur en informatique, le développeur est avant tout ce que l’on appel vulgairement un “avaleur de code”. Pour synthétiser il crée ou exploite des codes de toutes formes ( HTML, CSS, PHP … ) et le exploite pour concevoir des règles d’organisation web.
développeur webC’est donc un métier hyper important qui est très demandé dans cette nouvelle économie 2.0. Or il manque énormément de développeur web.

Un métier qui paie bien

C’est bien dommage que peu de personnes cherchent à devenir développeur web car ce métier recrute énormément et les salaires sont très attractifs. Un développeur web, dans une ville dynamique tels que Bordeaux et en début de carrière peut gagner aisément 2000€ par mois. Tellement prisé et peu d’élus, il vous sera facilement possible de négocier votre salaire à la hausse après quelques mois d’activité.

Comment se former au métier de développeur web ?

Il faut être honte, c’est un métier qui demande une connaissance en informatique et une passion pour ce secteur. Si vous arrivez d’un secteur littéraire et que vous n’aimez pas l’informatique il vaut mieux éviter de vous y essayer. Sinon, vous pouvez tenter de devenir développeur web via de nombreux cursus. Par exemple, il existe des formations privées initiées par des personnalités tels que Xavier Niel via son école 42 ou l’association Simplon qui vous forme à ce métier en tension.
Dans un cadre plus classique, de nombreuses écoles d’études supérieures via des BTS informatique vous initieront à ce métier. Les formations courtes ne seront pas assez qualifiante, voyez avant tout des formations longues et idéalement en alternance pour profiter d’un financement global de vos études.

Formation pour devenir community manager

formation community manager

Le métier de community manager est très récent, une petite dizaine d’années mais compte déjà de nombreux acteurs dans ce domaine. Il faut dire aussi que ce métier est en étroite relation avec les réseaux sociaux, un phénomène très prospère.
Etre community manager consiste à animer et assurer une bonne e-réputation à votre entreprise employeur. Les réseaux sociaux sont à double tranchant, ils peuvent vous encenser et faire de vous les rois du monde mais peuvent également vous nuire très facilement et rapidement. Le community manager aura donc la lourde tache d’apaiser les situations à risque mais également à animer vos actions commerciales.
Un bon community manager devra donc faire preuve de sans froid mais également d’une très bonne touche de charme et de marketing.

Le métier de community manager au quotidien

Le champs d’action d’un community manager, vous l’aurez deviné sont les réseaux sociaux. Ce dernier assurera ainsi à développer toute un lot d’action marketing, de communication basée uniquement sur les réseaux sociaux. Dans le domaine du e-commerce, cela se traduit par la mise en place de jeu concours, de test produit, de quiz par exemple. Un bon community manager devra donc faire preuve d’imagination et de proposer régulièrement des nouvelles idées, sous peine d’ennuyer rapidement sa communauté.
devenir community manager
Dans les points plus négatifs, le métier de community manager demande aussi de la fermeté. Il ne faut pas hésiter à être ferme, à bloquer ou intervenir avec vigueur sur des situations irrespectueuses. Insultes, fausse réputation seront le lot de vos interventions, avoir une carapace à cela peut vous aider à ne pas sombrer…
Mais soyez rassuré cela reste limité, si vous aimez le web, passionné des dernières technologie, curieux de tout, le métier de community manager est pour vous.

Comment se former à être community manager

Il s’agit d’un métier très récent, ces formations existent et se développent beaucoup. En revanche faites bien le tour de l’ensemble des structures avant de vous lancer. Il est préférable de vous lancer avec un bac et de tenter des formations longues. Les formations d’écoles en digitale sont parfaites. De six mois à un an, elles vous permettront de voir l’ensemble des nuances de ce métier qui évolue très vite. Vous apprendrez à gérer tous les réseaux sociaux, à optimiser des campagnes et à analyser les retombés, c’est une bonne formation.
Les formations courtes, éligibles CPF sont souvent destinée en complément. Ne pensez pas maîtriser tout ce métier avec des formations courtes.

Quel est le salaire d’un community manager ?

Comme la grande majorité du digital, le salaire d’un community manager débute réellement à des salaires moyens, 1500 euros. C’est un métier qui demande de la patience mais qui peut très vite vous permettre de gagner très bien votre vie, avec des salaires à 3000 € si vous êtes compétent et dans une entreprise à forte valeur ajoutée.